Connexion Espace candidat

J'ai déjà un espace candidat

 
Moteur de recherche d'offres d'emploi BRGM

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Stage en chimie analytique H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2020-1533  

Description du poste

Métier

F02 Chimie - Technicien (ne) Supérieur (e)

Intitulé du poste

Stage en chimie analytique H/F

Contrat

Stage

Temps de travail

Temps complet

Durée du contrat

Stage de 5 à 6 mois

Description de la mission

Service géologique national, le BRGM est l'établissement public de référence dans les applications des sciences de la Terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol (www.brgm.fr). Son action est orientée vers la recherche scientifique, l'appui aux politiques publiques et la coopération internationale.

Le BRGM recherche pour sa direction Eau, Environnement, Procédés et analyse dans les unités Chimie Environnementale et Géomicrobiologie et Monitoring de un·e stagiaire pour étudier le suivi de la chlordécone et de ses métabolites dans des sols Antillais par GC-MS/MS.

Dans ce contexte le projet auquel est rattaché ce stage teste en mésocosmes des approches d'optimisation de la dégradation de la chlordécone dans des sols Antillais. L'objectif central du stage sera l'extraction d'échantillons de sols (par extraction sous fluide pressurisé) et liquides (extraction liquide/liquide) et l'analyse en chromatographie gazeuse couplée à un spectromètre de masse triple-quadripôle (GC-MS/MS) des teneurs en CLD et des métabolites hydratés (les mono, di-, tri- et tetra-hydrochlordécones). Le stagiaire sera également amené à réaliser le suivi des expérimentations et à réaliser d'autres analyses tels que les teneurs en fer II/III, les pH et Eh des sols.

Contexte

Les sols, les eaux de surface et les eaux souterraines de Martinique et de Guadeloupe (Antilles françaises) sont contaminés par la chlordécone (CLD; C10Cl10O ou C10Cl10H2O2 sous forme hydratée ; numéro CAS 143–50-0 - décachlorooctahydro-1,3,2-méthéno-2Hcyclobuta [c, d] pentalen-2 -one), un pesticide organochloré très persistant. Il a été largement utilisé (3 kg / ha-1 / an; un total estimé à 300 t) aux Antilles françaises, officiellement de 1972 à 1978 et de 1981 à 1993, pour protéger les plantations de bananiers contre le charançon du bananier (Cosmopolites sordidus). La CLD est un pesticide organochloré hautement hydrophobe (Koe compris entre 4,9 et 5,4), fortement adsorbé sur le sol (log Koc = 4,1 à 4,2) et peu soluble (2 mg L-1 à 25 ° C) (US Environmental Protection Agency, 2012; PNUE, 2007).
Le BRGM a testé une approche basée sur l'ISCR à une échelle réaliste in situ. Les essais ont consisté en l'application de fer zéro valent (environ 12 kg/m²) couplé à un substrat carboné et un travail du sol favorisant la mise en place de conditions réductrices. Cette approche a montré la capacité de diminuer la concentration de CLD de 70% dans 2 des 3 principaux types de sols antillais (nitisols et ferralsols) permettant par la suite d'y cultiver des végétaux dont les niveaux de contamination deviennent inférieurs à la LMR autorisée (20 µg/kg de poids frais) contrairement aux sols non traités (Mouvet et al. 2016 ; rapport BRGM RP-65462-FR, 2016).

Profil

(Contexte :) Le devenir ultime de la CLD au cours de ce procédé n'est pas encore connu, mais les produits de déchloration qui ont été détectés se sont révélés moins toxiques que la CLD elle-même (Legeay et al 2017). Une des limites à cette méthode est le coût du traitement qui est très élevé dû à l'utilisation de fer zéro valent (Fe°) qui doit être importé aux Antilles et dont le coût représente plus de 89% du coût global de traitement (BRGM RP-65462-FR, 2016), ce qui rend l'application de ce procédé aujourd'hui difficilement réalisable à grande échelle. Cette approche ISCR est toutefois une piste intéressante qui doit être poursuivie et développée afin de réduire les coûts et impacts environnementaux.

(Profil : ) Etudient en Master I, école d'ingénieur ou équivalent avec une spécialisation en chimie analytique.

Spécificité du poste

Diplôme préparé : Master I, école d'ingénieur ou équivalent
Niveau d'études requis : Master I
Durée du stage : 5 à 6 mois
Période du stage : mars-avril à juillet aout 2020

Le poste basé à Orléans (45) est à pourvoir à partir du 1er avril 2020.
Votre lettre de motivation en langue française et un CV sont à adresser jusqu'au 30/03/2020

Localisation du poste

Localisation du poste

France, Centre-Val de Loire, Loiret (45)

Ville

ORLEANS