Doctorat en Géosciences numériques

Détail de l'offre

Informations générales

Référence

2023-2363  

Description du poste

Métier

F09 Géologie - Ingénieur·e / Chercheur·e

Intitulé du poste

Doctorat en Géosciences numériques

Contrat

Thèse

Temps de travail

Temps complet

Contexte

Rejoindre le Bureau de Recherche Géologique et Minière (BRGM), c'est intégrer l'établissement public de référence dans les sciences de la Terre rassemblant 1 000 personnes expertes et passionnées, réparties dans 29 entités implantées en France métropolitaine et d'outre-Mer.

L'activité du BRGM a pour objectif la connaissance géologique et la compréhension des phénomènes liés au sol et au sous-sol, avec un enjeu : répondre aux défis des changements environnementaux à travers des projets innovants, à enjeux sociétaux.

Le changement climatique a accéléré l'ambitieux programme sur les énergies renouvelables, comme le green deal (de la Commission européenne) ou l'initiative Énergie durable pour tous (des Nations Unies), qui vise à développer une ressource efficace, bas carbone et respectueuse de l'environnement.

Description de la mission

Dans ce contexte, la géothermie a un rôle très important à jouer dans la transition énergétique à partir des énergies fossiles. Principalement parce que la géothermie est indépendante des variations journalières ou saisonnières, comme la force du vent et l'ensoleillement (respectivement pour l'éolien et le solaire).

De plus, son développement est plutôt indépendant des ressources stratégiques rares, donc peu sujet à l'instabilité géopolitique mondiale. La ressource géothermique est déjà utilisée dans 90 pays pour fournir de l'électricité et/ou de la chaleur.

Malgré ces avantages certains, l'exploration géothermique – étape obligatoire précédant l'exploitation – comporte des défis majeurs liés à l'incertitude de la caractérisation et il n'existe à ce jour aucun consensus ou bonne pratique établie à suivre. De fait, l'acquisition de nouvelles données (nouveaux forages, campagne sismique) doit être motivée par une approche quantitative des risques.

Aujourd'hui, cette évaluation des risques repose principalement sur une analyse qualitative soumise à l'expertise humaine, donc porteuse d'incertitudes de toutes sortes, non caractérisées et non prises en compte dans un processus décisionnel quantitatif.
Habituellement, la phase d'exploration d'un projet de géothermie profonde est coûteuse et longue, passant par la conception d'une élaboration fastidieuse de géomodèles.

Il est en effet crucial de caractériser et d'estimer la quantité d'énergie potentiellement disponible sous terre, pour soutenir la prochaine phase d'exploration, comme l'acquisition de nouvelles données et l'atténuation des risques. Un défi majeur pour l'exploration géothermique profonde est d'accélérer l'évaluation du potentiel, tout en atténuant le risque de mauvaise interprétation, ainsi qu'une évaluation de l'incertitude.

L'objectif principal du projet est donc de développer un modèle d'évaluation rapide en faisant correspondre les données disponibles tout en tenant compte de l'incertitude avec une approche de type multi-scénarios. Une attention particulière sera portée aux données avec une analyse préalable, un traitement adapté basé sur le machine learning et une modélisation rapide des écoulements de fluides.

Ce projet emploiera ou développera une série de codes open source internes pour : le traitement des données, la simulation de réservoir et les techniques et méthodologies d'assimilation de données.

Profil

Date de début souhaitée : Dès que possible
Type de contrat : thèse de 3 ans
Intitulé de la thèse : Jumeau numérique pour l'exploration géothermique profonde, une approche de modélisation multi-fidélité.
Formation : BAC + 5

Une master 2 en géosciences ou en ingénierie des réservoirs ou en mathématiques appliquées ou en physique, ou dans un domaine connexe.

C'est un plus si vous avez :

- Expérience en modélisation des écoulements fluides en milieu poreux
- Expérience en statistique/machine learning
- Connaissances en systèmes géothermiques

Spécificité du poste

Veuillez inclure dans votre candidature :

- Une courte lettre de motivation couvrant votre intérêt de recherche et votre expérience pertinente.
- Votre CV comprenant une liste de publications le cas échéant et les coordonnées de deux références sauf si des lettres de référence sont jointes.
- Copies des diplômes universitaires.

Un entretien en ligne sera organisé si votre profil est sélectionné lors de la première présélection.

Le financement est de trois ans, basé à Orléans, France. Des déplacements pour des conférences et réunions avec l'équipe d'encadrement (Bordeaux et Tsukuba) sont prévus.

Le point de contact principal pour le projet est Dr. Romain Chassagne, r.chassagne@brgm.fr

Dans un environnement favorable à l'équilibre vie professionnelle/vie privée, notamment grâce au télétravail, le BRGM se distingue par son climat de bienveillance et de convivialité.

Labellisé HRS4R en 2021, notre souhait est de vous accompagner tout au long de votre vie professionnelle au sein du BRGM. Nous mettons à votre disposition de nombreux dispositifs pour développer vos compétences et votre expertise, avec des possibilités d'évolutions et de mobilités géographiques.

Votre lettre de motivation et un CV sont à adresser jusqu'au 03/03/2024.

Sachez que tous nos postes sont ouverts à tous, au BRGM, nous sommes attachés.ées à la diversité !

Localisation du poste

Localisation du poste

France, Centre-Val de Loire, Loiret (45)

Ville

Orléans